Nous contacter
Site web Architectes Bastin-Becker
Site web du Restaurant Moa
Skip Navigation Links
Skip Navigation Links.
Expand LE CLUBLE CLUB
Expand EQUIPES PREMIÈRESEQUIPES PREMIÈRES
Expand EQUIPE DAMESEQUIPE DAMES
Expand ECOLE des JEUNESECOLE des JEUNES
ALBUM PHOTOS
NEWS
§ PRESSE
§ MATCHS du WE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ REDACTIONNEL
§ NOUVEAUX EQUIPEMENTS
§ LIFTING
§ PHOTOS
§ NOUVELLE HERSE
§ PHOTOS du STAGE
§ PHOTOS GP F1
REVUE PRESSE du Lundi 15/10/2018
Lundi 08/10/2018 P2C

Sart avec un scénario spécial

C’est finalement Sart qui s’est adjugé la première tranche en P2C

Au bout des dix premiers matches, c’est Sart qui s’est emparé de la tranche en P2C. Néanmoins, elle a été acquise au terme d’une rencontre contre l’Étoile Verviétoise qui n’a pas fini de faire parler.

Le verdict est tombé en P2C et c’est Sart qui s’est adjugé la première tranche après sa victoire à l’Etoile Verviétoise, 1-2. Une victoire très particulière à cause d’un fait de match. Quentin Siffert, le capitaine sartois, était même très mal à l’aise. « Sur une phase arrêtée, le gardien boxe la balle, il y a un contact et il tombe au sol. Un Sartois remet le cuir dans le rectangle et Colin la pousse au fond alors que le keeper était toujours au sol. On a tous regardé l’arbitre qui a validé le but. »

S’en suivit une grosse contestation de la part des Étoilés. « Il y a bien eu cinq minutes d’arrêts de jeu. Certains joueurs voulaient même arrêter le match. De notre côté, on ne savait pas trop quoi dire car c’est l’arbitre qui décide. Finalement, ça a repris mais on n’avait plus bon de jouer et eux étaient surmotivés. »

L’Etoile allait d’ailleurs égaliser sur penalty avant que Depresseux ne donne la victoire à Sart à la dernière minute. « C’est dommage de l’emporter de cette manière. C’est un peu malheureux pour eux mais on n’y peut pas grand-chose. Cette phase a complètement pourri la suite de la rencontre... Mais bon, on a quand même fait la fête après le match. »

CALENDRIER FAVORABLE

Malgré les râleries adverses, les Sartois ont tout de même empoché la première tranche, un peu à la surprise générale. « Sincèrement, quand on a vu le calendrier des dix premiers matches, on s’est dit qu’il y avait un coup à jouer. On a eu un peu de chance notamment avec le mauvais départ de Honsfeld pour finalement prendre la tranche. »

À Sart, Fortu Modafferi, le coach, nous avait confirmé qu’il visait le top 5 il y a plusieurs semaines. « L’objectif est déjà rempli avec cette participation au tour final, » poursuit le capitaine. De là à redéfinir les objectifs ? « On n’en a pas parlé mais je ne pense pas. À présent, ce n’est que du bonus même si on a pris goût à la victoire et aux folles ambiances d’après-match. »

C’est d’autant plus marquant pour Quentin Siffert puisque c’est un véritable enfant du club. « J’y joue depuis l’âge de 8 ans. C’est encore plus beau pour moi. J’étais toujours en P4 début de saison dernière. »

Quelques mois plus tard, il se retrouve avec le brassard en équipe A. « Je suis numéro deux car c’est Étienne Evrard habituellement mais il est blessé. On est cousin germain en faite. » Décidément, Sart est un club bien familial.
Arno CHANDELLE

Tous les articles
RFC Malmundaria | Avenue du Pont de Warche, 1B 4960-MALMEDY | schumacherjeanmarie@skynet.be | 0477/277 840 |