Nous contacter
Site web Architectes Bastin-Becker
Site web Coerver-coaching
Skip Navigation Links
Skip Navigation Links.
Expand LE CLUBLE CLUB
Expand EQUIPES PREMIÈRESEQUIPES PREMIÈRES
Expand EQUIPE DAMESEQUIPE DAMES
Expand ECOLE des JEUNESECOLE des JEUNES
ALBUM PHOTOS
NEWS
§ AVANT SAISON P4
§ AVANT SAISON P2
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ STATISTIQUES
§ PRESSE
§ PRESSE
§ MATCHS du WE
§ PRESSE
§ REDACTIONNEL
§ René CAILLET
§ PHOTOS...
§ BEAU GESTE
§ RETROUVAILLES
§ PHOTOS...
REVUE PRESSE du Mardi 08/05/2018
Mardi 08/05/2018 FOOTBALL P2C

« Tout le monde reste »

Roland Gilles, le président de Weywertz, revient sur le titre glané ce dimanche par les siens

C’était la fête ce dimanche à Weywertz avec le gain du titre. Un titre dont Roland Gilles, le président, avait fait son objectif. Il revient sur la saison de ses joueurs et nous parle déjà de l’année prochaine.

ENTRETIEN - Roland Gilles Président de Weywertz

< Avec ce titre, on suppose que l’objectif est rempli et que vous êtes donc un président comblé ?
En début de saison, on s’était au moins mis comme objectif de participer au tour final. On ne voulait pas rester indéfiniment en P2. Mais on savait également qu’il y avait quelques équipes avec un gros niveau comme Ster ou Eupen.

< Je suppose qu’il y a eu quelques moments de doute, surtout quand Ster-Francorchamps est repassé devant...
Oui mais le coach y a toujours cru. Il a dit qu’on allait être champion et il a tenu ses engagements. Mission accomplie donc et nous retrouvons la P1 un an après l’avoir quittée. C’était important de faire directement l’ascenseur. Sans ça, on se retrouve coincé pour quelques années en P2 avec peut-être un peu de mal à sortir de là.

< Jean-Michel Ummels, le coach, a été important dans la quête du titre ?
Ça va même plus loin, je pense que le coach y est pour beaucoup. C’est quelqu’un de réellement formidable. Il a réussi à fédérer toute l’équipe autour de lui. C’est vrai que sur le côté, c’est quelqu’un de sanguin, quelqu’un qui divise et il aime bien crier. Mais humainement, c’est vraiment quelqu’un d’exceptionnel et on n’a rien à lui reprocher.

< Selon vous, qu’est ce qui a fait la différence durant la saison en faveur de votre équipe ? Qu’est ce qui a permis d’empocher le titre ?
C’est avant tout la force du groupe. J’ai la chance de pouvoir compter sur des joueurs incroyables. À l’heure où beaucoup ne restent que quelques années maximum au club, il y a des garçons qui sont là depuis presque dix ans. Le groupe a réussi à être solide même dans les moments difficiles et alors qu’on a joué deux matchs par semaine en deuxième partie de saison. Et puis, on a pu compter sur des joueurs de P4 qui ont su faire la différence quand l’effectif a été un peu juste.

< Justement, cette saison, à certains moments, vous l’avez dit, l’effectif a été un peu juste. La saison promet d’être rude la saison prochaine en P1, comptez-vous renforcer l’effectif ?
À l’heure actuelle, rien n’est prévu. Normalement, tous les joueurs devraient rester, ce qui est déjà une bonne chose. On va garder ce groupe solide en misant également sur la jeunesse. 2/3 jeunes joueurs intégreront le noyau de l’équipe première. Peut-être ferons-nous quand même un transfert ou l’autre mais il n’y a actuellement rien sur le feu.

< Vous retrouverez l’élite provinciale un an après l’avoir quittée, quel sera l’objectif l’an prochain ?
L’objectif sera évidemment d’y rester. Mais il n’y aura pas d’autres objectifs en début de saison. On aura la même équipe, il faudra rester soudé mais je pense qu’on arrivera à se maintenir.
Loïc MANGUETTE

Ster-Elsaute et Malmedy-FC Eupen après tirage au sort

Ster-Francorchamps (2e) accueillera Elsaute et Malmedy (3e) recevra le FC Eupen au premier tour du tour final de P2C. C’est le résultat du tirage au sort réalisé par le Comité provincial pour désigner les 2e et 3e classés de cette P2C.

Dimanche soir, l’incertitude régnait en effet quant à la suite qui allait être donnée à la stricte égalité entre Ster-Francorchamps et Malmedy à la deuxième place du classement général de la P2C : tirage au sort ? test-match pour déterminer le deuxième, avec ou sans tour final par la suite ?

Didier Petitjean, le manager régional, a clarifié les choses ce lundi matin. « Le règlement prévoit un test-match et ce sera pour savoir qui recevra Eupen et qui recevra Elsaute. Mais si les deux clubs sont d’accord pour un tirage au sort, il en ira ainsi. J’attends leur position officielle, » confiait-il. Peu de temps après, le Comité provincial envoyait un communiqué : « Les clubs de Malmundaria et Ster Francorchamps (2es à égalité de points et de victoires) souhaitent un tirage au sort afin de les départager (plutôt qu’un test-match). »

Une belle épine hors des pieds car en cas de test-match pour déterminer le deuxième, il aurait fallu trouver un terrain neutre et une date rapide, sans savoir s’il y aurait encore eu assez de dates disponibles pour jouer le tour final dans la foulée... La question ne s’est donc plus posée, vu que les clubs se sont accordés. « Tout le monde est sur la même longueur d’onde, » se réjouissait Jean-Claude Michel, le président de Ster-Francorchamps, relayé par son homologue malmédien Philippe Lecapitaine. « C’est plus simple ainsi. Sinon, il aurait fallu jouer mardi (NDLR : le testmatch), puis encore jeudi (NDLR : la demi-finale du tour final) et dimanche (NDLR : en cas de finale)... »

Les matchs sont programmés jeudi à 15h à Ster et 17h à Malmedy. La finale est prévue le dimanche 13 mai à 15h sur le terrain du vainqueur de Ster - Elsaute.
Olivier DELFINO

Tous les articles
RFC Malmundaria | Avenue du Pont de Warche, 1B 4960-MALMEDY | schumacherjeanmarie@skynet.be | 0477/277 840 |