Nous contacter
Site web du Restaurant Moa
Site web du Restaurant Moa
Skip Navigation Links
Skip Navigation Links.
Expand LE CLUBLE CLUB
Expand EQUIPES PREMIÈRESEQUIPES PREMIÈRES
Expand EQUIPE DAMESEQUIPE DAMES
Expand ECOLE des JEUNESECOLE des JEUNES
ALBUM PHOTOS
NEWS
§ PRESSE
§ PRESSE
§ REDACTIONNEL
§ PRESSE
§ RENCONTRES DU W-E
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ René CAILLET
§ STATISTIQUES
§ PHOTOS...
§ BEAU GESTE
§ RETROUVAILLES
§ PHOTOS...
REVUE PRESSE du Jeudi 02/11/2017
Jeudi 02/11/2017 FOOTBALL PROVINCIAL P2C

Didier Ernst quitte Trois-Ponts

La décision a été prise d’un commun accord suite au lourd revers face à Malmedy (8-1)

Trois-Ponts doit se chercher un nouveau coach, le cinquième en un peu plus de 365 jours. En effet, Didier Ernst et Henri Limbourg, son adjoint, ont décidé de quitter le club suite au lourd revers face à Malmedy (8-1).

Trois-Ponts a totalement pris l’eau mardi face à Malmedy. Les Tripontains se sont lourdement inclinés 8-1, ce qui fait de ce match leur pire revers depuis le début de saison. « Ce n’était pas bon en première période, » avoue Philippe Evrard, le président. « Cela a mieux été lors de la seconde, mais Malmedy a peut-être levé un peu le pied. »

Mais cette défaite est lourde de conséquence parce qu’en plus de perdre le match, les Tripontains ont également perdu leur coach, Didier Ernst, ainsi qu’Henri Limbourg, le T2. « La décision a été prise ce mercredi matin d’un commun accord, », nous confie Philippe Evrard. « De chaque côté, il y avait tout simplement un sentiment d’impuissance. On ne voyait pas vraiment ce qu’on pouvait faire de plus pour améliorer la situation. Didier Ernst et Henri Limbourg partent donc, dans le bien du club. »

En effet, la situation était peu tenable pour l’ancien joueur du Standard de Liège, qui n’avait réussi à prendre qu’un petit point au cours des onze premières rencontres de championnat. « On savait que la saison ne serait pas facile, ce n’est donc qu’une demi-surprise, mais on pensait tout de même prendre un peu plus de points. Si on avait eu 4 ou 5 points, ça n’aurait pas été du vol, même si qualitativement, on sait qu’on est loin d’avoir la meilleure équipe du championnat, » continue le président de Trois-Ponts.

Les Tripontains le savent, ils vont devoir batailler ferme pour éviter la descente en P3 cette année. « Mais comme on dit, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir, » reprend Philippe Evrard, qui espère surtout que la bonne ambiance régnera dans son groupe jusqu’à la fin de saison. « Il faut que tout le monde continue à se donner à fond. »

GRÉGORY RONDEUX CE JEUDI

En attendant, les Tripontains se retrouvent orphelin de leur coach. Lors de l’entraînement de ce jeudi, c’est Grégory Rondeux qui entraînera ses coéquipiers mais une solution devra être trouvée.

Le comité va se réunir dans les prochains jours. Il n’est pas exclu que Thierry Jacob, le délégué, assure l’intérim. Il l’avait fait l’an dernier suite au départ de Kemal Durkaya – on se souviendra que la même année, Trois-Ponts s’était également séparé d’Olivier Colella – et avec succès même, puisqu’il avait permis aux siens de se sauver.

Pourquoi ne pas le voir rester sur le banc jusqu’à la fin de l’année dès lors ? « C’est une option, » avoue le président. « Mais elle est tout de même peu probable, son emploi du temps est difficile à conjuguer avec un rôle de coach. » Trois-Ponts devra donc se trouver un cinquième coach en l’espace d’un peu plus d’un an, c’est beaucoup ! Espérons que le club arrive à trouver un peu de stabilité dans les prochaines semaines.
Loïc MANGUETTE

Tous les articles
RFC Malmundaria | Avenue du Pont de Warche, 1B 4960-MALMEDY | schumacherjeanmarie@skynet.be | 0477/277 840 |